Affaire de diffamation contre Africable et Khadidiatou N’Diaye : la Cour d’Appel tranche en faveur de Chiaka Berthe et Sékou Diallo de Somilo SA

30 Oct 2023 | Justice

Ce lundi 30 octobre 2023, la Cour d’appel de Bamako s’est prononcée sur l’affaire opposant la SOMILO SA, Monsieur Chiaka Berthe et Monsieur Sékou Diallo à Africable, Ismaila Sidibé, Djénébou Mariko et Khadidiatou N’Diaye, concernant des accusations de diffamation et de complicité de diffamation.

La Cour a tout d’abord reçu l’appel comme régulier et a rejeté toutes les exceptions soulevées. Ensuite, elle a infirmé toutes les dispositions du jugement entrepris. La Cour a ensuite examiné l’action publique et a déclaré les prévenus coupables des délits qui leur étaient reprochés. Ismaila Sidibe, en tant que directeur général de Africable, a été reconnu coupable du délit de diffamation envers la SOMILO SA, Monsieur Chiaka Berthe et Monsieur Sekou Diallo. Djenebou Mariko, présentatrice, a été reconnue coupable de complicité de diffamation envers les mêmes parties. Khadidiatou Ndiaye a également été reconnue coupable de complicité du délit de diffamation envers la SOMILO SA, Monsieur Chiaka Berthe et Monsieur Sekou Diallo.

Les prévenus ont été condamnés chacun à une peine d’emprisonnement de trois mois assortie de sursis. En ce qui concerne l’action civile, la Cour a reçu la SOMILO SA, Monsieurs Chiaka Berthe et Sekou Diallo en leur constitution de partie civile et les a déclarés fondés dans leur demande. Les prévenus ont été condamnés à payer une somme symbolique de cinq francs à titre de réparation du préjudice subi. Ils ont également été condamnés aux entiers dépens. La Cour a ordonné, au titre des mesures connexes, la publication et la diffusion de sa décision à la charge des prévenus sur la radio Djékani, la chaîne de télévision Africable et le journal écrit le Républicain. Elle a également ordonné le retrait de toutes les images des prévenus de leurs pages et publications sur internet, sous astreinte de deux cent mille francs par contrevenant et par jour de retard.

Comme il fallait s’y attendre, les conseils de Mme N’Diaye Khadidiatou n’entend pas baisser les bras. La présidente de Wildaf Mali, ancienne ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille, Mme Bouaré Bintou Founè Samaké et maître Kassim Tapo joints au téléphone nous ont confié qu’ils vont faire un pourvoi pour cassation à la cour suprême. La bataille judiciaire dans cette affaire entre la Somilo sa et Africable est loin d’être un cour métrage !

A suivre !!!  

Gabriel TIENOU

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

Dramane Diarra ancien procureur

Dramane Diarra ancien procureur

J'ai déposé mon recours pour excès de pouvoir le jeudi 16 novembre 2023 contre les décisions du "Conseil de discipline" du Conseil Supérieur de la Magistrature. (Reçu ci-dessous). Une refondation profonde s'impose à la justice malienne. Cette transformation...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *