Buwa Niimi soutient les décisions politiques courageuses de la transition!

20 Fév 2024 | Société

La faîtière des associations Buwa du Mali, connue sous le nom de Buwa Niimi, a tenu un point de presse à la maison de la presse le dimanche 18 février 2024. A l’occasion, la crème de la communauté Bô a exprimé son soutien aux autorités de la transition pour leurs décisions politiques courageuses.

Il s’agit notamment de la fin de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le retrait du Mali de la CEDEAO, et l’initiative du dialogue inter-malien. En outre, Buwa Niimi a formulé des recommandations importantes concernant la sécurité dans le pays.

Sous la direction de son président, Zazé Norbert Dembélé, accompagné des membres du directoire, Buwa Niimi a appris avec satisfaction les décisions prises par les autorités de la transition. La fin de l’accord d’Alger a été accueillie avec enthousiasme, Buwa Niimi exprimant ses félicitations sincères aux autorités pour leur courage et leur détermination à préserver les intérêts vitaux du peuple malien et à défendre sa souveraineté.

Buwa Niimi a également rappelé son opposition à l’accord d’Alger, qu’elle considérait comme une « prime à l’impunité et à la rébellion », une position maintes fois exprimée lors de conférences de presse antérieures. Elle se réjouit donc du pragmatisme de la trajectoire de la transition et souligne le souci constant des hautes autorités de prendre en compte les aspirations du peuple dans leurs décisions.

De plus, Buwa Niimi a réaffirmé son soutien inconditionnel à l’initiative du dialogue inter-malien annoncée par le gouvernement, appelant tous les Maliens à œuvrer pour la réconciliation, la cohésion sociale et la paix durable. Elle a salué également le courage politique des autorités pour avoir quitté la Cédéao. Tout en les exhortant à prendre toutes les mesures nécessaires en phase avec les principes définis par la transition, dans l’intérêt supérieur du Mali.

S’agissant de la sécurité, le commissaire au contrôle de Buwa Niimi Me Habib Koné a félicité les Forces armées maliennes (FAMA) pour leur montée en puissance. Il a également encouragé la coopération militaire entre le Mali et le Burkina Faso, soulignant l’importance de protéger les villages qui se trouvent dans cette zone. Buwa Niimi a appelé à des opérations conjointes entre les deux pays pour assurer la sécurité et la libération totale du Buwatun en particulier et de l’AES en général.

En conclusion, Buwa Niimi réaffirme sa confiance dans les décisions prises par les autorités de la transition et appelle à des mesures d’accompagnement rapides pour mettre en œuvre ces décisions. Elle reste engagée à soutenir les efforts visant à assurer la sécurité et la prospérité du Mali et de sa population diversifiée.

Djawuro TIENOU

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *