Campagne présidentielle à la Femafoot : Salaha Baby nourrit de grandes ambitions pour le football malien

15 Août 2023 | Culture et cinéma

Le candidat à la présidence de la Fédération Malienne de Football (Femafoot), Salaha Baby, a officiellement lancé sa campagne pour l’élection du 29 août 2023. Cela s’est déroulé lors d’une impressionnante rencontre le dimanche 13 août 2023, au quartier général situé à Hamdallaye ACI 2000. La liste de candidature dirigée par Salaha Baby nourrit de grandes ambitions pour le football malien suivant les 8 axes de son programme de campagne.

La présentation du programme de campagne de la liste Salaha Baby a été suivie d’une conférence de presse portant sur la situation de la Femafoot et sur le processus électoral visant à élire le nouveau président ainsi que les membres du Comité Exécutif (COMEX).

Le programme de Salaha Baby s’articule autour de huit grands axes, dont la mise en œuvre vise l’acquisition d’un trophée majeur et la qualification en phase finale de la Coupe du Monde. Les huit axes majeurs du programme Baby dédié au développement du football malien sont les suivants : « la révision des textes régissant le football; la réorganisation des clubs, associations et centres de formation; la création d’une ligue professionnelle de football; l’établissement d’une véritable Direction Technique Nationale chargée de la politique de formation; le financement du football; le développement des infrastructures; l’optimisation de la gestion des sélections nationales; l’instauration d’un climat convivial et d’une collaboration vertueuse entre les dirigeants et les autres acteurs du football ».

Confiant dans sa prochaine victoire lors de l’Assemblée Générale Élective de la Femafoot, le candidat Salaha Baby et son équipe ont réaffirmé leur volonté de guider le football malien vers un avenir glorieux, avec des hommes et des femmes animés d’une solide éthique. « Ces individus ne se contentent pas de vivre du football, ils le font vivre. Pour eux, l’honneur et la défense des intérêts de la patrie sont les seules priorités », a-t-il laissé entendre le président Baby.

Cette présentation du programme de campagne a été suivie d’une conférence de presse pour aborder la situation de la Femafoot, notamment, le processus électoral en cours. Animée par Abba Mahamane, Seydou Oumar Traoré et Gadiaba Cissé, ils ont exposé les anomalies d’un processus électoral biaisé. Les conférenciers ont aussi souligné l’invalidation injustifiée de la liste de candidature de Salaha Baby par la commission d’appel des élections, une commission dont les membres sont remis en question selon les conférenciers. La validation de la liste de Mamoutou Touré Bavieux par la commission d’appel des élections, bien qu’il fasse l’objet d’une procédure judiciaire depuis 2017.

Ceci constitue pour le camp Baby, une violation des codes d’éthique de la Femafoot, de la FIFA et de la CAF. La convocation tardive de l’Assemblée Générale Élective, en contradiction avec les statuts de la Femafoot qui exigent un préavis de 45 jours avant la tenue de l’AG, conformément à l’article 41 alinéa 4. L’invalidation de la liste de Salaha Baby a entraîné sa saisine des instances sportives supérieures (FIFA, CAF) et judiciaires (Tribunal Arbitral du Sport). De plus, la commission éthique de la FIFA a été saisie dans le but d’annuler la candidature de Mamoutou Touré Bavieux, suite à son placement en détention provisoire par le pôle économique et financier la semaine dernière, ont-ils rappelé les conférenciers.

Source : Le Reporter

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *