CHU Gabriel Touré : le personnel en sit-in dénonce les abus du directeur général

28 Août 2023 | Santé

Le comité syndical et l’ensemble du personnel du centre hospitalier universitaire Gabriel Touré a tenu un sit-in le vendredi 25 août 2023 dans la cour de l’hôpital. Le prélèvement sur les salaires des agents de l’hôpital par le directeur général est à l’origine de cette manifestation de colère du personnel qui trouve cette mesure attentatoire à leur dignité.

Le secrétaire général du comité syndical du CHU Gabriel Touré, Dr. Loseny Bengaly a rappelé au cours de ce sit-in que le prélèvement de salaire pour motif de grève fait par le directeur général de l’hôpital. « La loi autorité a prélevé sur le salaire des travailleurs en cas de grève mais cette même loi prévoit des négociations suite au préavis de grève. Sauf qu’aucune négociation n’a été engagée par le gouvernement. En prélevant sur les salaires des grévistes sans passer par les négociations est automatiquement une violation flagrants des droits des travailleurs ».

Pour le porte-parole du comité syndical El Hadji Djimé Kanté, le comité syndical avait mis en place un cadre de concertation permanent entre la direction et le personnel du CHU Gabriel Touré afin d’éviter les crises de ce genre au sein de l’établissement. Malheureusement, le directeur général n’a pas daigné répondre favorablement à cette proposition du comité syndical.

Le dialogue sera rompu tant qu’un seul personnel du CHU Gabriel Touré aura à réclamé un seul centime de son salaire par le DG du CHU. Le salaire est sacré, touchez-en, c’est touché à notre dignité. S’il faut appliquer la loi, elle doit être appliquée dans son entièreté, a martelé M. Kanté.

Gabriel Tiénou

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *