Commission Nationale de Centralisation des Votes : 24 000 bureaux de vote déjà traités sur un total de 24 416 !

21 Juin 2023 | Politique

L’AIGE (Autorité Indépendante de Gestion des Élections) a tenu un point de presse ce 21 juin 2023, dans la salle de presse du Centre International de Conférence de Bamako (CICB), afin de communiquer les informations essentielles sur l’avancement des travaux de la Commission Nationale de Centralisation des Votes suite au référendum du 18 juin 2023. Cet événement a permis de fournir des éclaircissements à l’opinion nationale et internationale sur le déroulement du processus de centralisation des résultats électoraux.

Présidée par Me Moustapha Cissé, le président de l’AIGE, la Commission Nationale de Centralisation des Votes est composée de 21 membres, incluant des représentants de l’AIGE ainsi que des courants « OUI » et « Non ». Depuis la fermeture des bureaux de vote, la Commission a siégé sans interruption, travaillant assidûment afin d’accomplir sa mission. Avant le début des travaux, la présence de tous les membres a été officiellement attestée par un huissier, a précisé le président de l’AIGE.

Le président de l’AIGE a également souligné que des experts qualifiés ont été mobilisés pour appuyer les travaux de la Commission Nationale de Centralisation des Votes. Le processus de centralisation des résultats s’effectue en deux étapes distinctes. Dans un premier temps, la Commission reçoit les résultats transmis électroniquement par les techniciens de l’AIGE déployés au sein des Commissions Locales de Centralisation. Les résultats des communes, ambassades et consulats sont centralisés respectivement au niveau des Commissions Locales du Cercle, du District, de l’Ambassade ou du Consulat concernés. Ensuite, la Commission reçoit les procès-verbaux des bureaux de vote, transmis sous enveloppe scellée et cachetée, qui sont ensuite comparés aux résultats transmis électroniquement via une plateforme.

À ce jour, la Commission Nationale de Centralisation des Votes a traité avec succès plus de 24 000 bureaux de vote sur un total de 24 416. Concernant le taux de participation, les résultats actuels indiquent un taux de 38% pour le scrutin général du 18 juin 2023.

Il est important de noter que ce pourcentage ne concerne que les résultats actuellement disponibles et qu’il est susceptible d’évoluer. En effet, la Commission continue de recevoir des résultats qui sont en cours de traitement. De plus, les votes anticipés des membres des Forces de Défense et de Sécurité, qui se sont déroulés une semaine avant le scrutin général, seront également pris en compte dans le décompte final, a souligné Me Cissé.

L’AIGE tient à rappeler que chaque suffrage compte et que les résultats reflètent fidèlement la volonté exprimée par les électeurs. Dans un souci de transparence et de respect des délais fixés par la loi électorale, les résultats provisoires définitifs seront communiqués dans un délai de cinq jours à compter de la tenue du scrutin référendaire, soit au plus tard le 23 juin 2023.

Cette communication de l’AIGE a contribué à rassurer l’opinion publique quant à l’avancement des travaux de la Commission Nationale de Centralisation des Votes. La prochaine annonce officielle de l’AIGE fournira les résultats complets du référendum, offrant ainsi une vision globale de la volonté exprimée par les citoyens lors de cet événement démocratique majeur.

Le peuple malien attend avec impatience la publication des résultats définitifs, qui détermineront l’issue du référendum et auront un impact significatif sur l’avenir politique et social du pays.

Gabriel TIENOU

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

𝗙𝗶𝗻 𝗼𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗹𝗼𝗻𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝗻 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗶𝗹 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘂 𝗽𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗱’𝗲𝗻 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝗿.

𝗙𝗶𝗻 𝗼𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗹𝗼𝗻𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝗻 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗶𝗹 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘂 𝗽𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗱’𝗲𝗻 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝗿.

𝗟𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗮𝗶𝗻𝘀 𝗺𝗼𝗶𝘀 𝘀𝗲𝗿𝗼𝗻𝘁 𝗱𝗶𝗳𝗳𝗶𝗰𝗶𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘆𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗘𝗦 𝗲𝘁 𝘀𝘂𝗿𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮 𝗙𝗮𝘀𝗼. 𝗖𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗶 𝗻𝗲 𝗷𝘂𝗿𝗲𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗶𝗯𝗲𝗿𝘁𝗲́𝘀 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗱𝗲́𝗺𝗼𝗰𝗿𝗮𝘁𝗶𝗲 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝘃𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝗯𝗼𝘂𝘁 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗔𝘀𝘀𝗮𝗺𝗶 𝗚𝗢𝗜𝗧𝗔 𝗮𝘂 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗲𝘁 𝗰𝗲𝗹𝘂𝗶 𝗱𝘂 𝗖𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗜𝗯𝗿𝗮𝗵𝗶𝗺 𝗧𝗥𝗔𝗢𝗥𝗘...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *