Communiqué du parti Demain C’est Aujourd’hui relatif au départ précipité de la MINUSMA de Kidal : Le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) dénonce et condamne la duplicité de la Mission onusienne.

2 Nov 2023 | Sécurité

C’est avec amertume et un profond regret que le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) a appris le départ précipité de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations-Unies pour la Stabilité au Mali (MINUSMA) dans la région de Kidal et sans en avoir avisé les autorités maliennes. Ces agissements, qui violent le protocole entre les deux parties, dénotent de la duplicité de la Mission onusienne à rétrocéder ses emprises, notamment celles de Kidal, aux autorités maliennes, avant la date butoir de leur retrait du Mali, fixée au 31 décembre 2023, non négociable. Ces faits et gestes de la MINUSMA attestent la thèse des autorités maliennes selon laquelle la mission onusienne, déployée sur le territoire malien, pendant 10 ans avec pour mandat « d’appuyer les autorités maliennes à stabiliser la situation sécuritaire, à écarter les menaces et prendre activement des dispositions afin d’empêcher le retour d’éléments armés dans les zones concernées », fait partie des problèmes. Toutes choses qui ont amené les autorités de la transition à demander « son retrait sans délai » auprès du Conseil de sécurité de l’ONU qui l’a adopté à travers la résolution 2690 du 30 juin 2023. Pour le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) Kidal ne saurait être une entité en dehors de la République du Mali. Et par conséquent, c’est en bon droit et en toute légitimité que le retour de cette ville rebelle dans le giron malien est un combat pour l’honneur et l’affirmation de la souveraineté nationale sur toute l’étendue du territoire malien. Le parti Demain C’est Aujourd’hui salue et encourage la bravoure et la détermination de nos forces armées qui, sous le leadership éclairé de Son Excellence le Colonel Assimi Goita, Président de la Transition, ne cessent de monter en puissance dans l’exercice de leur mission régalienne de défense et de sécurisation des Maliens partout où ils se trouvent et de leurs biens. Le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) en appelle à l’union sacrée autour des autorités de la transition en ces moments très critiques de la vie de la nation et exhorte les populations de Kidal non seulement au calme et à la compréhension, mais aussi à soutenir et accueillir nos braves militaires en héros et leurs sauveteurs. Par ailleurs, le parti Demain C’est Aujourd’hui invite les autorités maliennes à travailler en faveur d’une paix durable au Mali, seul gage de développement socioéconomique du pays. Le bonheur par le labeur fera le Mali de demain ! Ensemble pour un Mali restauré !

Bamako le 1er novembre 2023

Le Président du Part DCA, Souleymane Dembélé

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

Terrorisme au Buwatun : Des villages sommés de déguerpir

Terrorisme au Buwatun : Des villages sommés de déguerpir

Le Buwatun, situé entre le Mali et le Burkina Faso, est un territoire habité par les communautés Bwa, Kunna Kama et Dafing. Actuellement, cette région est confrontée à une menace croissante résultant de l'infiltration de groupes armés terroristes dans la zone...

lire plus

1 Commentaire

  1. Ali TRAORÉ

    Déclaration digne d’un parti des patriotes engagés pour l’unité nationale.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *