Kalilou Samaké, 6ème vice-président de l’URD: « Le projet de constitution prend plus de 80% de nos préoccupations »

23 Mai 2023 | Politique

Le Palais de la Culture a accueilli, le samedi 20 mai 2023, un atelier d’appropriation et de vulgarisation du projet de constitution de la République du Mali. Il s’agissait d’une séance d’échanges fructueux visant à permettre aux participants d’atteindre le même niveau de compréhension et d’appropriation.

Lors de l’ouverture des travaux, le vice-président de l’URD, M. Ibrahim N’diaye, a souligné que le nouveau projet de constitution assure, à bien des égards, le renouveau des institutions publiques et renforce la pratique démocratique. Selon lui, l’URD reconnaît avec satisfaction, fierté et humilité que de nombreuses propositions issues de l’atelier de Sélingué des 18 et 19 novembre 2018 ont été prises en compte dans ce projet.

Il a également témoigné que ce projet de constitution, soumis à l’approbation du peuple souverain par le biais d’un référendum prévu le 18 juin 2023, comporte des avancées majeures. Il a cité, entre autres, la création du Sénat et de la Cour des Comptes, la représentativité des Maliens établis à l’étranger à l’Assemblée nationale, la reconnaissance du rôle régulateur des autorités traditionnelles, la valorisation des langues nationales ainsi que l’inclusion des personnes vivant avec un handicap. « Il est important de noter que d’autres réformes majeures, relevant du domaine de la loi, notamment l’établissement d’un organe unique de gestion des élections, ont été enregistrées. Lors de nos échanges, vous constaterez sans doute que certaines dispositions du nouveau projet de constitution répondent à de nombreuses attentes du parti », a-t-il déclaré.

Selon Kalilou Samaké, 6ème vice-président du parti URD et membre de la commission de finalisation, ce projet de constitution est le fruit du travail de tous les Maliens, une première du genre. Il a souligné que de nombreuses innovations ont été prises en compte de manière délibérée. « Ce qui a été pris en compte correspond à plus de 80% de nos préoccupations. Nous nous reconnaissons dans ce projet. Nous sommes prêts à accompagner l’ensemble du peuple malien pour qu’il vote massivement OUI le 18 juin. Après cet atelier, l’URD se mobilisera sur l’ensemble du territoire malien afin que les gens votent massivement OUI », a-t-il déclaré.

Djawuro Tiénou

Source: kamainfos.com

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *