Lutte contre le terrorisme : Le colonel Alpha Yaya Sangaré joint la plume à l’arme !

27 Fév 2024 | Culture et cinéma

La dédicace de l’ouvrage « Mali : le défi du terrorisme en Afrique« , qui compte 400 pages, s’est tenue à l’École de Maintien de la Paix Me Alioune Blondin Beye. C’était le samedi 24 février 2024, sous la présidence du ministre d’État, le Colonel Abdoulaye Maïga, en présence des ambassadeurs des États-Unis, du Qatar et de l’Arabie Saoudite.

Le Professeur Alioune Badra Diop, invité d’honneur de l’auteur, le Colonel Alpha Yaya Sangaré, a exprimé son appréciation pour l’hymne national du Mali, qu’il estime refléter l’éternité du Mali. Deux enjeux essentiels ont été mis en évidence : la désinstitutionalisation d’un État et la remise en question de la démocratie à travers un processus électoral. Ces aspects sont remis en cause par des groupuscules terroristes qui ne trouvent pas leur compte. Le Professeur Diop souligne la nécessité d’une évaluation sans complaisance des causes sous-jacentes de la problématique pour maintenir un équilibre entre les protagonistes, considérant que le terrorisme ne dispose même pas d’une définition consensuelle au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

L’auteur de l’ouvrage, le Colonel Alpha Yaya Sangaré, a respecté le protocole en tant qu’officier supérieur devant le ministre d’État, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, le Colonel Abdoulaye Maïga, qui présidait la cérémonie de dédicace. Le Colonel Sangaré a également rendu hommage à ses frères d’armes tombés au champ d’honneur, ainsi qu’à sa famille pour son amour et son soutien.

Concernant l’ouvrage « Mali : le défi du terrorisme en Afrique », il met en lumière la réalité du terrorisme sur le continent africain, soulignant sa menace sur la paix et la sécurité des populations ainsi que la vulnérabilité des États. À travers l’exemple du Mali, le Colonel Sangaré évoque les problématiques du continent, proposant des pistes pour un avenir plus serein. L’ouvrage appelle à de nouvelles stratégies politiques, des réformes institutionnelles et une réorganisation globale pour faire face au danger terroriste.

En ce qui concerne l’auteur, Alpha Yaya Sangaré, il a débuté sa carrière au Prytanée Militaire de Kati (PMK) après avoir obtenu son baccalauréat. Il a ensuite été admis sur concours à l’École Militaire Interarmes du Mali avant d’obtenir une Maîtrise à la Faculté des Sciences Juridiques et Économiques du Mali (FSJE) et un Master à l’Université Wilmington, dans le Delaware (États-Unis), spécialisé en « Sécurité Intérieure et Criminologie ». Expert en sécurité, renseignement militaire, défense et criminologie, et maîtrisant plusieurs langues, il a obtenu un doctorat en Sciences Politiques en 2018 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avec mention Très Honorable.

Le Professeur Gakou, dans son témoignage, décrit le Colonel Alpha Yaya Sangaré comme un homme intrépide et avide de savoir qui a toujours repoussé ses limites pendant ses cours de criminologie. L’Imam Ousmane Seydou Samaké témoigne de la religiosité du Colonel Sangaré, avec qui il a dirigé la prière pendant plus de 25 ans. Youssouf Diakité, promoteur d’une école pour non-voyants à Kabala, bénéficie de l’accompagnement du Colonel Alpha Yaya Sangaré depuis près de 4 ans n’a pas également manqué de l’occasion pour témoigner de la générosité du colonel.

Dans son témoignage, le Ministre d’État estime que l’ouvrage offre une opportunité pour l’Afrique, le Mali et le milieu professionnel des armées. Il souligne l’optimisme de l’auteur pour un avenir meilleur, tout en mettant en garde contre le risque de laïcisme qui pourrait compromettre la construction de l’État.

La cérémonie s’est conclue par la dédicace de quelques exemplaires de l’ouvrage et un moment de convivialité avec une collation. Ainsi le colonel Sangaré joint à l’arme pour défendre sa patrie, sa plume pour préparer les esprits à la paix.

Djawuro Gabriel TIENOU

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *