Ordre des Avocats du Mali : Le rempart du citoyen devant la loi s’auto-évalue !

31 Juil 2023 | Justice

Les états généraux de l’Ordre des avocats du Mali, qui se sont tenus du 26 au 27 juillet 2023 à l’hôtel Kimpinski, ont été un événement majeur pour la profession des avocats maliens. Cette rencontre cruciale a été organisée en marge des États généraux de la justice annoncés par le ministre de la justice et des droits de l’homme, garde des sceaux. Sous la présidence de Maître Ousmane B Traoré, ces journées d’échanges ont permis de passer au scanner les questions liées à l’évolution et à l’historique du barreau malien, ainsi que les textes juridiques qui régissent la profession des avocats à différents niveaux.

Le secrétaire général du barreau malien, Souleymane Soumontéra, a souligné l’importance de cette introspection, couvrant la période de l’indépendance du Mali, le 22 septembre 1960 jusqu’à nos jours. L’objectif principal était de mieux comprendre l’évolution du barreau malien, ses défis et ses progrès au fil des années. En revisitant les moments clés, les réformes importantes et les évolutions institutionnelles, les membres du barreau ont pu prendre du recul sur l’histoire de leur profession et son adaptation aux changements sociaux, politiques et économiques du pays.

Parmi les sujets abordés lors de ces états généraux, le manque de formation des avocats a été mis en évidence. L’accès à une formation adéquate est essentiel pour garantir un service juridique de qualité. Les avocats, en tant que défenseurs des droits et des intérêts des citoyens, doivent être régulièrement formés pour être en mesure de répondre aux évolutions du droit et aux enjeux sociaux qui impactent la société malienne. Me Djénnéba Diop, avocate, a notamment rappelé cette nécessité lors des débats.

Par ailleurs, la question de la corruption au sein de la profession a été pointée du doigt. L’intégrité des avocats est fondamentale pour assurer une justice équitable et transparente. Les pratiques corruptrices sapent la confiance des citoyens dans le système judiciaire et nuisent à l’efficacité de l’ordre des avocats en tant qu’institution garante de l’équité et de la justice.

Un autre aspect crucial abordé lors de ces états généraux a été le rôle des avocats en tant que remparts du citoyen dans le besoin. Les avocats jouent un rôle clé dans la protection des droits et des libertés fondamentales des citoyens. Ils sont les défenseurs des plus vulnérables et doivent être en mesure de fournir une assistance juridique à ceux qui en ont le plus besoin, que ce soit en matière pénale, civile, ou dans des affaires liées aux droits de l’homme. Me Habib Alifa Koné, a souligné l’importance de cette responsabilité pour la profession.

Pour Me Mohamed Dao, ces états généraux ont également été l’occasion de discuter des textes juridiques nationaux, sous-régionaux et internationaux qui régissent la profession des avocats au Mali. Cette analyse a permis de mieux comprendre les droits et les responsabilités des avocats et de s’assurer de la conformité de leur pratique aux normes et aux exigences professionnelles.

En réunissant tous les acteurs de la profession, les états généraux de l’Ordre des avocats du Mali ont été un événement riche en échanges et en réflexions. Les avocats ont pu partager leurs expériences, leurs préoccupations et leurs idées pour améliorer leur profession et mieux servir les citoyens maliens en matière de justice et de défense de leurs droits. Cette introspection louable démontre la volonté du barreau malien de se remettre en question, de s’améliorer et de jouer pleinement son rôle de dernier rempart du citoyen devant la loi.

Gabriel Tiénou

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

Dramane Diarra ancien procureur

Dramane Diarra ancien procureur

J'ai déposé mon recours pour excès de pouvoir le jeudi 16 novembre 2023 contre les décisions du "Conseil de discipline" du Conseil Supérieur de la Magistrature. (Reçu ci-dessous). Une refondation profonde s'impose à la justice malienne. Cette transformation...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *