Politique : le parti DCA soutient les décisions de la transition !

11 Juil 2023 | Politique

Le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) a tenu une conférence de presse au siège du parti pour aborder deux sujets majeurs : le retrait de la MINUSMA acté par le Conseil de sécurité de l’ONU et le soutien du parti aux autorités de la transition. Le parti a également exprimé son approbation du réaménagement technique du gouvernement.

Dans son discours, le président du parti DCA, Honorable Souleymane Dembélé a commencé par souhaiter une bonne et heureuse fête de Tabaski à tous les musulmans du Mali et d’ailleurs. Il a également exprimé des vœux de paix, de cohésion et de santé pour tous, tout en implorant une bonne saison des pluies pour renforcer la souveraineté alimentaire du pays.

Le parti DCA a suivi attentivement l’intervention du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale lors de la session du Conseil de sécurité des Nations Unies consacrée à la situation du Mali, a-t-il rappelé le président Dembélé. Le parti a salué la décision courageuse et souveraine des autorités maliennes de demander le retrait sans délai de la MINUSMA du territoire malien. Le Conseil de sécurité de l’ONU a acté cette demande à travers l’adoption de la résolution 2690 (2023), accordant à la mission onusienne six mois pour entamer le processus de cessation de ses opérations et son retrait d’ici au 31 décembre 2023.

Le parti Demain C’est Aujourd’hui (DCA) a souligné que la présence de la MINUSMA au Mali pendant 10 ans a été un échec flagrant. Dans un contexte où la montée en puissance des Forces armées maliennes (FAMa) est indéniable, la MINUSMA est devenue une partie du problème en instrumentalisant et en politisant la question des droits de l’homme. Par conséquent, le parti réitère son soutien inconditionnel aux autorités de la transition dans leur engagement en faveur de la souveraineté nationale.

Le parti DCA a également félicité les autorités de la transition pour l’organisation réussie du scrutin référendaire du 18 juin 2023, qui s’est déroulé dans le calme et la sérénité à travers le pays. Malgré quelques incidents mineurs, le référendum constitutionnel a été crédible. Le parti a salué l’engagement des autorités de la transition à respecter les opinions de chacun.

En ce qui concerne le réaménagement du gouvernement, le parti DCA a exprimé son approbation de cette décision, qui s’inscrit dans la continuité de l’après-référendum. Le parti a félicité les ministres sortants pour leurs efforts et a appelé les nouveaux ministres à donner le meilleur d’eux-mêmes pour mériter la confiance placée en eux par les autorités de la transition

Gabriel Tiénou

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

𝗙𝗶𝗻 𝗼𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗹𝗼𝗻𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝗻 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗶𝗹 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘂 𝗽𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗱’𝗲𝗻 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝗿.

𝗙𝗶𝗻 𝗼𝘂 𝗽𝗿𝗼𝗹𝗼𝗻𝗴𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗧𝗿𝗮𝗻𝘀𝗶𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝗻 𝗷𝘂𝗶𝗹𝗹𝗲𝘁 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗶𝗹 𝗮𝗽𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘂 𝗽𝗲𝘂𝗽𝗹𝗲 𝗱’𝗲𝗻 𝗱𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗲𝗿.

𝗟𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼𝗰𝗵𝗮𝗶𝗻𝘀 𝗺𝗼𝗶𝘀 𝘀𝗲𝗿𝗼𝗻𝘁 𝗱𝗶𝗳𝗳𝗶𝗰𝗶𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘆𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗘𝗦 𝗲𝘁 𝘀𝘂𝗿𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗲𝘁 𝗹𝗲 𝗕𝘂𝗿𝗸𝗶𝗻𝗮 𝗙𝗮𝘀𝗼. 𝗖𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗶 𝗻𝗲 𝗷𝘂𝗿𝗲𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗶𝗯𝗲𝗿𝘁𝗲́𝘀 𝗲𝘁 𝗹𝗮 𝗱𝗲́𝗺𝗼𝗰𝗿𝗮𝘁𝗶𝗲 𝘀𝗼𝗻𝘁 𝘃𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗲𝗯𝗼𝘂𝘁 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘃𝗼𝗶𝗿 𝗱𝘂 𝗖𝗼𝗹𝗼𝗻𝗲𝗹 𝗔𝘀𝘀𝗮𝗺𝗶 𝗚𝗢𝗜𝗧𝗔 𝗮𝘂 𝗠𝗮𝗹𝗶 𝗲𝘁 𝗰𝗲𝗹𝘂𝗶 𝗱𝘂 𝗖𝗮𝗽𝗶𝘁𝗮𝗶𝗻𝗲 𝗜𝗯𝗿𝗮𝗵𝗶𝗺 𝗧𝗥𝗔𝗢𝗥𝗘...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *