Situation sécuritaire au Buwatun : « des attaques terroristes et des entraves à la libre circulation dues à des groupes d’auto-défense »

13 Déc 2023 | Sécurité

Le 30 novembre 2023, une délégation de Buwa Niimi a été reçue en audience par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Dr. Choguel Kokalla Maïga, marquant ainsi un dialogue essentiel entre la Communauté Bô du Mali et le gouvernement.

Cette rencontre résulte d’une demande d’audience initiée par le Président de Buwa Niimi, Monsieur Zazé Norbert DEMBELE, dans le but d’échanger sur la situation sécuritaire au sein du pays, en particulier dans les zones du Buwatun.

L’objectif était également de partager les préoccupations de la communauté et de solliciter des conseils pour contribuer au vivre ensemble, à la paix et à la cohésion sociale, mises à mal par la crise nationale. La délégation, dirigée par le président Norbert, comprenait 11 membres, dont des représentants du Directoire, du Comité de Coordination, des personnalités influentes, et des acteurs de la sécurité.

L’introduction de la séance a été assurée par Pakone Patrice Dembélé, exprimant gratitude et félicitations au Premier Ministre pour l’attention portée à la Communauté Bô. Il a salué les efforts du gouvernement dans la reconquête territoriale et la souveraineté nationale, rappelant l’histoire de la révolte des Buwa en 1916 contre la domination française.

Le Président a exprimé la reconnaissance de la Communauté Bô envers le Colonel Assimi Goïta, le Premier Ministre et l’ensemble du gouvernement. Il a présenté Buwa Niimi comme la faîtière des associations de la Communauté Bô du Mali et a souligné son attachement aux valeurs de paix.

Concernant la situation nationale, le Président a soulevé des interrogations sur l’accord d’Alger, dénonçant son impact perçu comme un encouragement à la rébellion. Il a salué l’importance du rétablissement de l’autorité de l’État à Kidal et a recommandé la vigilance face aux éventuelles répercussions.

Le Président a abordé les préoccupations du Buwatun, notamment en matière de sécurité et de services sociaux de base. Il a déploré la détérioration récente de la situation sécuritaire avec des attaques terroristes et des entraves à la libre circulation dues à des groupes d’auto-défense.

Malgré le refus de la Communauté Bô de créer des groupes d’auto-défense, le Président a appelé à la justice et a reconnu les efforts du gouvernement tout en encourageant un doublement d’efforts pour restaurer l’ordre et la paix. Choguel Kokalla MAIGA a salué l’attitude des Buwa qui ont refusé de créer des groupes d’auto-défense malgré les menaces. Il a souligné l’importance du rôle de la communauté dans la sensibilisation des Maliens pour restaurer la dignité du pays.

Le Premier Ministre a évoqué les défis historiques du Mali, déplorant la dissimulation de l’histoire pour mieux diviser la nation. Il a promis que la situation sécuritaire reviendrait progressivement à la normale et a exprimé sa conviction que les complots internationaux contre le Mali finiraient par s’épuiser.

Gabriel Djawuro Tiénou

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

Terrorisme au Buwatun : Des villages sommés de déguerpir

Terrorisme au Buwatun : Des villages sommés de déguerpir

Le Buwatun, situé entre le Mali et le Burkina Faso, est un territoire habité par les communautés Bwa, Kunna Kama et Dafing. Actuellement, cette région est confrontée à une menace croissante résultant de l'infiltration de groupes armés terroristes dans la zone...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *