Stabilité socio-sécuritaire au Mali : Une libation aux mânes des ancêtres méritants !

23 Mai 2023 | Société

Le collectif des traditionalistes et pratiquants du culte des ancêtres a accompli, le dimanche 21 mai 2023, un rituel de libation sur les berges du fleuve Joliba, à la demande des plus hautes autorités de la transition. La mouvance Kemite s’est fortement mobilisée pour demander la clémence des ancêtres méritants et les génies tutélaires afin qu’ils accordent la paix au Mali et aux Maliens.

C’est suite à une correspondance du ministre des Affaires religieuses et du Culte que l’association « Rassemblement pour la Réhabilitation de la Religion Négro-Africaine (3RNA-Maâya) » a été sollicitée pour une séance de bénédiction en faveur du Mali, dans le but de consolider la paix et la cohésion sociale. Pour les pratiquants du culte des ancêtres, les bénédictions sont conditionnées par un rituel sacrificiel. Ainsi, tout commence par une libation qui permet de présenter des excuses, d’exprimer la gratitude ou de formuler des demandes aux ancêtres méritants et aux génies tutélaires.

C’est cette démarche que le collectif des pratiquants du culte des ancêtres a accomplie à la demande des plus hautes autorités de la transition, en sacrifiant deux chèvres et une dizaine de coqs et poules, en offrant des noix de cola, du lait, du dolo… Ce type de rituel est toujours suivi d’une interprétation des signes liés à tout le processus rituel.

Le professeur Ichiaka Traoré, secrétaire général de 3RNA-Maâya, s’est réjoui que les plus hautes autorités aient décidé de recourir à ces pratiques ancestrales pour promouvoir la paix et la cohésion sociale. Toutefois, il a rappelé la nécessité d’une justice saine et équitable entre les citoyens du pays, car sans justice, l’union sacrée tant souhaitée par la transition ne pourra être une réalité.

Sétigui Tiengui Kéita, qui est toujours chargé d’interpréter les signes, a vivement conseillé aux plus hautes autorités de se concentrer sur les objectifs d’une transition réussie, car d’autres intérêts pourraient compromettre les efforts déjà déployés.

Djawuro Tiénou

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *