Suspension immédiate des activités de l’AEEM : Un étudiant tué lors d’affrontements à Badalabougou

29 Fév 2024 | Gouvernance

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Mali a annoncé la suspension immédiate des activités de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM) dans l’espace universitaire, suite aux violences survenues le 28 février 2024 au campus de Badalabougou.   L’incident tragique a été le résultat d’affrontements violents entre deux clans rivaux au sein de l’AEEM, lors des préparatifs pour le renouvellement des instances du bureau de coordination.

Ces affrontements ont malheureusement conduit au décès d’un étudiant et à de nombreux blessés graves.   Le Ministre condamne fermement ces actes, soulignant leur extrême gravité et leur impact négatif sur la sécurité et le bien-être de la communauté universitaire. Il exprime ses plus sincères condoléances à la famille du défunt et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.   Dans le souci de préserver la paix et la sécurité sur les campus universitaires, le Ministre assure que de telles actions violentes ne resteront pas impunies. Des mesures seront prises pour pacifier l’espace universitaire et prévenir de futurs incidents de ce genre.  

Cette décision de suspension des activités de l’AEEM vise à garantir un environnement propice à l’apprentissage et à la recherche, et ce, jusqu’à ce que des mesures appropriées puissent être mises en place pour assurer la sécurité de tous les étudiants et membres du personnel universitaire.   Le Ministère appelle à la collaboration de toutes les parties prenantes afin de promouvoir un climat de tolérance, de dialogue et de respect mutuel au sein de la communauté universitaire, dans le but de prévenir de tels actes de violence à l’avenir.

Gabriel Djawuro  

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *