Tension Sociale à Yelimane : L’Association Union Dogon-Peulh et Voisins en Médiation

29 Août 2023 | Société

L’Association Union Dogons Peuhls et Voisins du Mali a tenu un point de presse le vendredi dernier à la Maison des Femmes à Sabalibougou. Cette déclaration fait suite au rapport de mission présenté aux plus hautes autorités de la Transition concernant l’affaire de l’Association Yelimane Dagakane, une situation qui cherche à rétablir la paix, l’entente et la coexistence pacifique entre les parties antagonistes.

Sous la présidence d’Alhousseini Guindo, l’Association Union Dogons Peuhls et Voisins du Mali a saisi l’occasion pour exprimer son engagement envers la réconciliation et l’harmonie entre les différentes parties impliquées dans l’affaire de l’Association pour le Développement du Cercle de Yelimane, également connue sous le nom de « Yelimane Dagakane ». Le but ultime de cette déclaration était de susciter l’attention des plus hautes autorités de la transition sur l’urgence de trouver une solution définitive à cette situation qui a généré des tensions au sein de la communauté.

Dans un souci d’objectivité, l’association a tenu à souligner son rôle de médiateur volontaire et neutre dans ce contexte complexe. Elle a écouté attentivement les différentes parties impliquées et a recueilli leurs points de vue sans préjuger de la situation. Le rapport soumis aux autorités a mis en avant des propositions visant à restaurer la paix, favoriser l’entente et promouvoir la cohabitation pacifique entre les différentes parties, comme l’a rappelé M. Guindo.

Il est crucial de noter que les tensions sociales et les malentendus peuvent exercer un impact négatif sur le développement et la sécurité d’un pays. À titre illustratif, l’association a cité les régions nord et centre du Mali qui ont été affectées par une crise sécuritaire depuis 2012, résultant des conflits internes et des tensions intercommunautaires. En vue de prévenir un scénario similaire dans le sud du pays, l’association a exhorté à une action rapide pour résoudre l’affaire de l’Association Yelimane Dagakane.

Les principales propositions formulées par l’Association Union Dogons Peuhls et Voisins du Mali pour résoudre cette situation complexe sont les suivantes : faciliter une réunion de dialogue rapide entre les parties impliquées pour favoriser la communication et la compréhension mutuelle, libérer les membres du bureau central de l’Association Yelimane Dagakane, incluant le président Toumani Traoré et le vice-président Baccary Diambou, afin d’apaiser les tensions et de restaurer l’harmonie et la coexistence pacifique, inciter toutes les parties à respecter scrupuleusement les lois de la République du Mali, et mettre fin à toute forme de provocation, quel qu’en soit le type, entre les parties concernées.

L’association a conclu sa déclaration en exprimant l’espoir que la paix, l’entente et la coexistence pacifique seront restaurées grâce à un effort collaboratif entre toutes les communautés au Mali, particulièrement au sein du cercle de Yelimane.

Source: Le Reporter

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *