Terrorisme au Buwatun : Des villages sommés de déguerpir

8 Jan 2024 | Sécurité

Le Buwatun, situé entre le Mali et le Burkina Faso, est un territoire habité par les communautés Bwa, Kunna Kama et Dafing. Actuellement, cette région est confrontée à une menace croissante résultant de l’infiltration de groupes armés terroristes dans la zone frontalière entre les deux pays.

Au cours des trois dernières années, des villages ont été témoins d’une situation alarmante, marquée par des attaques incessantes des terroristes. Une menace supplémentaire s’est manifestée sous la forme d’ultimatums émis par ces groupes, exigeant que les paisibles populations déguerpissent leurs villages du côté Burkina Faso.

Les communautés Bwa, Kunna Kama et Dafing sont liées par l’histoire au-delà de la frontière, héritage de l’époque coloniale. La révolte de 1915-1916 contre le colon français témoigne de la bravoure de ces communautés qui coexistent en harmonie depuis des siècles. Actuellement, n’ayant pas encore constitué de milices locales pour se défendre, leur espoir repose entièrement sur les forces armées maliennes (FAMa).

Il est impératif que le gouvernement malien prenne des mesures immédiates pour renforcer la présence militaire dans la zone et intensifier la lutte contre les groupes terroristes opérant dans la région frontalière avec le Burkina Faso. Les foires hebdomadaires de Mandiakuy, chef-lieu de cercle, Mafouné, chef-lieu de commune, et Lohan sont malheureusement fréquentées sans gêne par les terroristes.

La nécessité d’une action conjointe entre le Mali et le Burkina Faso est incontournable pour mettre un terme aux projets criminels de ces hors-la-loi, malgré les difficultés d’accès à certains endroits et la complicité avérée de certaines brebis galeuses au sein de la population. Une coopération étroite entre les deux pays devient ainsi cruciale pour restaurer la paix et la sécurité dans la région.

Djawuro TIENOU

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *