UN GÉANT, UN BAOBAB DE LA SCÈNE POLITIQUE, LE PATRIARCHE DE DJEBOK N’EST PLUS : ASSARID AG IMBARKAWAN EST MORT

26 Mai 2024 | Société

La mort est une étrangère, une visiteuse silencieuse qui, en frappant à ta porte, transforme ton identité. Ton nom devient alors celui du défunt. La mort est injuste, amère et cruelle. Elle emporte sans prévenir, laissant dans son sillage des êtres dévastés, des vies bouleversées.

Quand la mort te rend visite, le nom de ta femme change. Elle devient la veuve éplorée, privée de la protection, de l’amour et de la tendresse de son conjoint. Une étrangère furtive et assassine, la mort laisse derrière elle des enfants, désormais orphelins, qui doivent apprendre à vivre sans le pilier de leur existence.

Aujourd’hui, c’est Assarid Ag Imbarkawan qui s’en est allé, emporté par cette implacable visiteuse. Vous avez été un témoin incontesté des cinquante dernières années, votre nom résonne à travers les âges pour votre inlassable dévouement à la défense du Mali sur les scènes nationales et internationales. Votre contribution restera à jamais gravée dans la conscience de l’histoire.

Un patriote qui a tant fait pour son pays ne meurt jamais. Votre esprit continuera de vivre à travers le Mali éternel. Vous avez laissé une empreinte indélébile, un héritage de courage et de détermination.

Dors en paix, honorable Assarid. Que votre âme repose dans le paradis éternel d’Allah.

Boubacar Sidibé, réalisateur et scénariste, Président de la Maison des cinéastes du Mali, Administrateur des Arts et de la culture, Officier de l’Ordre National du Mali.

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *