Yambawan : L’artiste engagé pour l’unité panafricaine et la conscience africaine

12 Mar 2024 | Culture et cinéma

Le reggae, bien plus qu’un genre musical, est souvent un cri de ralliement pour la justice, l’unité et la libération. Dans cette tradition, Yambawan, de son vrai nom OUATTARA Drissa, émerge comme une voix puissante et engagée pour le panafricanisme et la prise de conscience en Afrique. Son dernier single, « YAHSIRA », en langue CERMA, est une ode au réveil de l’Afrique, présenté lors d’une conférence de presse le dimanche 10 mars 2024 à Ouagadougou.

Né en 1973 à Banfora, dans la région des cascades, Yambawan a toujours porté en lui le feu de la musique. Son parcours, marqué par la persévérance et la passion, reflète son engagement indéfectible envers l’art et la cause africaine. Dès son plus jeune âge, la musique imprègne son être, mais ce n’est qu’en 2007, en Côte d’Ivoire, qu’il commence à concrétiser son rêve musical, même en exerçant dans le domaine de la mécanique.

L’année charnière arrive en 2013 lorsqu’il décide de quitter la mécanique pour se consacrer entièrement à sa passion pour la musique. De retour au Burkina Faso, il se lance dans l’enregistrement de son premier album, « La Paix », mais les difficultés financières lui barrent la route. Malgré les échecs qui jalonnent son parcours, Yambawan ne se résigne pas. En 2018, il retourne en Côte d’Ivoire, mais l’appel de la musique reste irrépressible.

C’est en 2019 qu’il enregistre un nouvel album, « Afro Tchébélé », mais une fois de plus, il se heurte à des obstacles pour sa sortie officielle. Cependant, l’artiste reste convaincu que la passion peut tout surmonter. Cette conviction se cristallise en 2023 avec la création de son single « YAHSIRA », un appel au réveil de l’Afrique, porté par les rythmes envoûtants du reggae.

Au-delà de sa musique, Yambawan incarne également des valeurs profondes. Membre du BBDA depuis 2013, il prône l’honneur et l’intégrité. Ses textes et ses mélodies sont des outils pour changer les mentalités et éveiller les consciences africaines. Pour lui, la lutte est le seul chemin vers la liberté.

Ainsi, Yambawan se profile comme un artiste résolument engagé pour l’unité des pays de l’AES (Afrique de l’Ouest) et pour l’éveil des consciences africaines. Son parcours tumultueux, marqué par la détermination et la passion, illustre la force de la musique comme vecteur de changement social et de prise de conscience collective. Avec « YAHSIRA », Yambawan soulève un appel poignant pour que l’Afrique se réveille et embrasse son destin avec fierté et dignité, porté par les vibrations universelles du reggae.

N’dounoum N’Dao

Vous serez peut-être aussi intéressé par …

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *